« L'art de la gentillesse (Piero Ferrucci) (2/4) | Accueil | Tient, un aptonyme ! (Un quoi ??...) »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Encore un très bon article que l'on lit à toute vitesse pour se mettre dans l'ambiance !

Mag

J'aime bien cette peinture hyper-réaliste de cette cantine.

Bonne idée que de lier la chute à un ancien billet...

Bravo ! Délicieuse cette petite histoire surréaliste, j'attends avec impatience la chronique du stand pizzas !

J'ai pensé à toi aujourd'hui Elie, je me marrais toute seule au stand grillades. La dame était survoltée ! J'ai même dû me battre avec un monsieur pour sauver mon pavé saignant ! Le bougre avait demandé un pavé bleu et refusait de l'avouer ! Heureusement qu'elle a l'oeil... Quelle aventure, j'ai cru qu'il allait disparaitre dans la trappe, tout comme ce jeune homme qui voulait simplement une assiette de frites et qui s'est entendu crier "une grande ou une petite assiette ???" d'un ton couroucé...

Ouf, je ne suis pas mécontente de retrouver mon bureau calme, sombre, mais calme !

Mag

Nouvelle anecdote dans cette cantine...

Un asiatique maîtrisant mal le français demande à l'employée une viande en la désignant du doigt. L'employée comprend :
- Un steack ?
L'asiatique confirme.
- Vi !
- La cuisson ?
L'asiatique se contente d'opiner du chef. L'employée s'impatiente :
- La cuisson !!
Le client sent qu'il doit répondre quelque chose.
- Vi !
L'employée soupire. Mon regard croise le sien, elle est désespérée. Elle fait alors preuve d'une immense compréhension envers l'infortuné client :
- Bleu, saignant, à point... ??!!!
Je réalise alors que cela doit être très compliqué pour un étranger de comprendre ces termes imagés : une viande de couleur bleu ? avec du sang ?? en forme de point ???...
L'asiatique, désappointé, fait alors un signe de la main comme pour signifier "moyen, à peu près, couci-couça". L'employée, avec soulagement, décide alors pour lui en plaçant le steack sur le grill:
- Saignant ! Pfiou...

J'aurais aimé voir comment le client allait ensuite comprendre que son steack serait prêt ou comment il choisirait ses légumes. Mais ma viande était prête, or les spectateurs ne sont pas autorisés devant le grill...

Excellent :)
La dame du grill des viandes est nettement plus sympathique, on a même souvent le droit à un "bonne fin de journée" au moment du départ de son stand.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Rechercher


Albums Photos

Vers d'autres idées

Utilisation




  • Locations of visitors to this page